fbpx
Logo de la boutique d'ancien et vintage Puces et Encore

Reliquaire Sacré-Cœur de Jésus

160,00

En stock

Petit reliquaire de style Napoléon trois avec un verre bombé. Le cadre noir est rehaussé d’un filet doré. Objet de dévotion, celui-ci rend hommage à Marie-Marguerite Alacoque (145-1690), religieuse de l’ordre de la visitation, canonisée en 1920. Cette dernière, après avoir eu des apparitions, inspirera le culte du Sacré-Cœur de Jésus. On trouve d’ailleurs au centre de cette composition une petite image du Christ découvrant sa poitrine et le Sacré-Cœur. A l’arrière, deux cachets de cire permettant d’attester que l’objet est dans son état d’origine.

Ce type d’objet de piété était fabriqué par des religieuses, souvent sur commande, afin que les fidèles puissent se livrer à leurs dévotions quotidiennes.

Catégories : ,

Nos garanties

Livraison :

Votre commande sera traitée dans un délai de 1 à 3 jours ouvrés.

100% sécurisé :

Notre protocole SSL garantit une transaction sécurisée.

Options de paiement :

Vous pouvez réserver un article et venir le payer sur place.

Petit reliquaire ovale de style Napoléon trois. Le cadre est noir rehaussé d'un filet d'or. Le verre est bombé. Au centre de la composition une petite image du Christ ouvrant sa chemise et découvrant le symbole du Sacré-Cœur de Jésus. Le Sacré-Cœur est associé dans la tradition catholique aux actes de réparation dédiés au Christ. Cette image repose sur une croix en papier beige dont les bordures sont de couleur verte. Chaque branche de la croix se termine par trois pointes rappelant la croix occitane ou celle retrouvée en héraldique. Sur chaque branche de part et d'autre de l'image christique on trouve un petit motif de papier doré. L'ensemble est sur fond de tissu rouge avec un liseré doré. En bas de la composition un losange avec un rond en son centre pourrait représenter le symbole de l’œil de la providence. Enfin, en bas de la composition une inscription : B.M.M. Alacoque en référence à "Bienheureuse Marie Marguerite Malacoque" (1645-1690), religieuse de l’ordre de la visitation et inspiratrice du culte du Sacré-Cœur de Jésus. Elle a été canonisée en 1920. Au dos, deux cachets de cire rouge et une étiquette portant l'inscription "Au noisetier de l'apparition". Cela fait référence là aussi à l'apparition à Marie-Marguerite Alacoque du Sacré-Coeur sous le noisetier du jardin de la visitation à Paray le Monial. Ce type d'objet est en vogue après le concile de trente (1553) où il est demandé aux fidèles de se livrer à une piété quotidienne. Ceux-ci demandent alors des objets de dévotion consacrés à un saint ou plusieurs. Quelquefois ces petits cadres contiennent une relique, morceau d'os ou de vêtement dont l'authenticité reste à prouver. Ces objets étaient fabriqués par des religieuses sur commande des clients. Ainsi, chacun pouvait se livrer à domicile à la dévotion. Cette tradition perdurera jusqu'au dix-neuvième siècle mais de façon moins vivace qu'avant la Révolution.

Informations complémentaires

Dimensions8 × 10 cm
error: Le contenu est protégé